Tickets

8 – 30 juin, 18 juillet – 29 septembre 2019

Louise Bourgeois est considérée comme l’une des personnalités artistiques les plus éminentes et les plus influentes. Sur près de sept décennies – des années 1940 à sa mort en 2010 –, elle a créé une œuvre exceptionnelle. Outre les dessins, qui, avec l’écriture, la traversent comme un fil rouge, on y trouve également des sculptures, des objets et des installations. Bourgeois s’est notamment fait connaître par ses sculptures monumentales d’araignées, dont les pattes de bronze peuvent atteindre une hauteur de neuf mètres. L’artiste est représentée par deux dessins et trois sculptures dans la collection de la Fondation Beyeler, qui lui a consacré une grande exposition en 2011.

L’exposition a été conçue par Theodora Vischer, Senior Curator de la Fondation Beyeler, avec Marlene Bürgi, assistante curatoriale.

Oeuvres de la Daros Collection
Toute sa vie, l’artiste franco-américaine Louise Bourgeois a souffert d’épisodes insomniaques. Mais ces longues heures nocturnes se sont avérées extraordinairement productives, faisant de son insomnie une part importante de son travail. Entre novembre 1994 et juin 1995, elle remplit 220 feuilles de dessins et d’annotations semblables à des poèmes: les Insomnia Drawings. La nuit, puis aussi le jour, Louise Bourgeois dessine et écrit sur différents papiers qu’elle conserve à portée de son lit. Il s’y révèle une proximité toute particulière entre dessin et écriture, qui marque son œuvre tout entier. Beaucoup des motifs sont centraux dans son travail, ainsi la spirale et le trait ondulé, les objets naturels ou les groupes de maisons. Parfois abstraits et géométriques, parfois réalistes et figuratifs, ils reflètent la complicité qu’entretenait Louise Bourgeois avec l’insomnie, ses souvenirs et ses pensées.

#BeyelerBourgeois

L'exposition est soutenue par :