1er octobre 2017 – 21 janvier 2018

Cette exposition se consacre à un aspect encore presque inexploré de la création de Paul Klee – l’abstraction. Dans la première moitié du XXe siècle, le renoncement à la figuration et le développement de l’art abstrait deviennent un thème majeur pour de nombreux artistes européens. Paul Klee, artiste suisse, relève lui aussi le défi : son œuvre riche de presque 10 000 travaux offre des exemples tout à fait passionnants – compositions de jeunesse aussi bien qu’œuvres tardives – d’élaboration d’univers iconographiques abstraits et de processus d’abstraction picturale. Les aspects essentiels des œuvres non figuratives de Klee présentent en l’occurrence une importance capitale dans toute sa création : nature, architecture, musique et signes graphiques.


Cette exposition au caractère rétrospectif comprend une centaine d’œuvres de l’artiste issues de toutes les phases de sa création – à partir de 1913 – et rassemble de précieux prêts de nombreux établissements et collections particulières de renom d’Europe et d’ailleurs. Parallèlement aux œuvres maîtresses, on pourra voir des travaux rarement exposés jusqu’à présent qui font découvrir Klee sous un jour aussi nouveau que surprenant.   Avec 20 œuvres, Paul Klee est, avec Pablo Picasso, l’artiste le plus représenté dans la Collection Beyeler. À travers son activité de collectionneur et de galeriste, le fondateur de notre musée, Ernst Beyeler, a défendu de multiples manières l’œuvre de Paul Klee. Près de 500 œuvres de cet artiste sont ainsi passées entre les mains du collectionneur et galeriste. La passion de collectionneur de Beyeler portait principalement sur l’œuvre tardive de Klee, qu’il appréciait tout particulièrement pour « sa qualité chromatique et sa force expressive ». Au fil des ans, Beyeler a réussi à constituer une collection de toute première qualité, comprenant notamment des œuvres clés comme Une étoile se lève, 1931, 230 (V 10) et Signe en jaune, 1937, 210 (U 10).

Montrer plus Montrer moins

Ein Spaziergang mit Nils Althaus

Voller überraschender Wendungen nähert sich der Berner Schauspieler, Kabarettist und Liedermacher der geheimnisvollen Kunst von Paul Klee und stellt die Fragen, die wir uns längst nicht mehr zu stellen trauen: „Hätte ich das auch gekonnt?“ oder „Wie lange muss ich arbeiten, bis ich mir einen Klee leisten kann?“ Ein Spaziergang, bei dem Besucher plötzlich Teil einer Geschichte werden, und bei dem nichts so endet, wie es begonnen hat.

Samstag, 4. November 2017, 16 Uhr
Mittwoch, 15. November 2017, 19 Uhr
Dauer: 40 Minuten
Sprache: Hochdeutsch
Preis: CHF 35.-
Young Art Club, Art Club & Freunde CHF 10.-
Studenten bis 25 Jahre CHF 10.-
Der Museumseintritt ist im Preis inbegriffen.

Montrer plus Montrer moins

Die abstrakte Dimension: Die Musik, die er liebte und die Musik, die er beeinflusste

In zwei Konzerten reflektiert der Pianist Mikhaïl Rudy Paul Klees Beziehung zur Musik und führt seine Zuhörer von Bach’s Polyphonie bis hin zu Musikern, wie Ludovico Einaudi, die selbst durch Paul Klees Werke beeinflusst wurden. 

25. November 2017, 17–18 Uhr: Classic revisited
Klavierkonzert von Mikhaïl Rudy mit elektronischen Modifikationen und live Remix von Nicolas Becker und Django Hartslip. Gespielt werden unter anderem Stücke von Cage, Pärt und Einaudi.

26. November 2017, 11–12 Uhr: Matinée
Klavierkonzert von Mikhaïl Rudy mit Stücken von Bach, Mozart, Wagner und anderen.

Preis: CHF 40.-
Young Art Club, Art Club & Freunde CHF 20.-
Studenten bis 25 Jahre CHF 20.-
Der Museumseintritt ist im Preis inbegriffen.

Montrer plus Montrer moins

L’exposition « Paul Klee » est soutenue par :

 

Beyeler-Stiftung

 

 

Annetta Grisard

 

Hansjörg Wyss,
Wyss Foundation

 

L. & Th. La Roche Stiftung

 

Simone C. und Peter Forcart-Staehelin

 

Walter Haefner Stiftung

Expositions