22 janvier - 28 mai 2017

À l’occasion de ses vingt ans, nous consacrons une exposition à l’un des plus grands artistes du monde, l’un des plus appréciés aussi, Claude Monet. Cette exposition, véritable fête de la lumière et des couleurs, éclaire l’évolution artistique de ce grand peintre français, depuis l’impressionnisme jusqu’à sa célèbre oeuvre tardive. Elle présente ses représentations de paysages méditerranéens, de la côte sauvage de l’Atlantique et du cours de la Seine, ses prairies fleuries, ses meules de foin, ses nymphéas, ses cathédrales et ses ponts dans la brume. Mêlant reflets et ombres, Monet crée des atmosphères magiques.

Claude Monet a été un grand pionnier, qui a découvert la clé du jardin secret de la peinture moderne et a permis à tous d’ouvrir les yeux sur une nouvelle vision du monde.

L’exposition présente 63 chefs-d’oeuvre du peintre français appartenant à des collections particulières et à des musées renommés comme le Musée d’Orsay de Paris, le Pola Museum du Japon, le Metropolitan Museum of Art de New York et l’Art Institute de Chicago.

#Monet


L’exposition «Monet» est soutenue par :

Beyeler-Stiftung
Hansjörg Wyss, Wyss Foundation

Novartis
Steven A. and Alexandra M. Cohen Foundation
Bundesamt für Kultur BAK

Montrer plus Montrer moins

Einführung mit Kurator Ulf Küster

"Wie Monet ein Philosoph der Bilder wird" - Ulf Küster spricht über die Hauptthemen der Ausstellung.

Catalogue « Monet »

« L’aspect du monde pour nous serait bouleversé si nous réussissions à voir comme choses les intervalles entre les choses ». 

Cette phrase du philosophe Maurice Merleau-Ponty touche au cœur de l’art de Claude Monet dans les années situées entre 1880 et l’aube du XXe siècle. Alors que d’ordinaire, on s’intéresse exclusivement à l’œuvre de jeunesse ou à l’œuvre tardive de cet artiste exceptionnel, le catalogue retrace l’évolution qu’il a suivie entre ces deux périodes en s’appuyant sur plus de 60 œuvres. En compagnie de textes d’historiens de l’art connus, on découvre la manière extraordinaire dont Monet traite le reflet et les ombres dans ses tableaux. Cette approche lui a permis de s’affranchir des modalités d’une logique de représentation et de se libérer de l’objet pictural. Elle a par ailleurs fait place à une esthétique dans laquelle la perception a pu faire pleinement valoir ses droits tandis que le tableau devenait un élément de réflexion sur lui-même. 

Le catalogue n’est disponible qu’en allemand et en anglais, mais il est possible de se procurer un tiré à part en français.

Ed. Fondation Beyeler, Riehen/Basel, Ulf Küster
Text(s) by Maria Becker, Gottfried Boehm, Ulf Küster, Philippe Piguet, Hannah Rocchi, and James H. Rubin Graphic design by Uwe Koch
English
2017. 180 pp., 130 ills.
hardcover
27.40 x 31.00 cm

ISBN 978-3-7757-4239-9

Montrer plus Montrer moins

Biographie

Oscar-Claude Monet was born in Paris on November 14, 1840, the son of Claude-Alphonse, a commercial officer,and Louise-Justine Aubrée. From 1845 on he grew up in the port city of Le Havre in Normandy, his father having found employment in the trading house of his brother in-law, Jacques Lecadre. The Lecadres owned a house three kilometers away in the little fishing village of Sainte-Adresse, which as a burgeoning bathing resort was much loved by the Monets. Claude attended the local high school beginning in 1851 and there received his first drawing lessons. His earliest surviving sketches dating from 1856 show caricatures of his teachers and the landscapes of Le Havre.

Monet le matin

Les lève-tôt pourront découvrir les œuvres de Monet dans le calme matinal. Commencez votre journée par une visite guidée en compagnie d'un conservateur ou par une méditation accompagnée dans les locaux de l'exposition. Vous pourrez ensuite prendre un petit-déjeuner au restaurant à CHF 12.50. Réservation ici.                     

Tarifs : 10 CHF , entrée du Musée en sus. Le nombre de participants est limité.

Dates

Toutes les deux semaines, le mardi de 7h30 à 9h00.

24 janvier Visite guidée avec le conservateur Ulf Küster - Complet
7 février Méditation avec Tanja Koechlin (Yogastudio mint) en allemand - Complet
21 février Méditation avec Salome Noah (Studio noa:yoga) en allemand - Complet
7 mars Méditation avec Zen-Instructrice Sensei Sara Kokyo Wildi (Yoga & Zen Schule Sarva) en allemand - Complet
21 mars Visite guidée avec le conservateur Ulf Küster en allemand - Complet
4 avril Méditation avec Ottilia Scherer (Direction Yoga Schweiz) - Complet
18 avril Visite guidée avec le conservateur Ulf Küster en allemand - Complet
2 mai Méditation en français avec Jiko Simone Wolf (Temple zen de Kôsetsuji)
16 mai Méditation avec Zen-Instructoreur Dr. phil. Sensei Peter Widmer (Zen Zentrum Basel) en allemand - Complet

 

Acheter un billet

Conférence de Marie-Paule Vial - « Au bord de la Méditerranée : Monet à l'épreuve de l'autre lumière ».

Mercredi 22 février, 2017
18h30-19h30 

Marie-Paule Vial, conservatrice et ancienne directrice du Musée de l'Orangerie, parle de la lumière dans l'œuvre de Monet.

En collaboration avec l'Alliance Française de Bâle et la Société d'Études Françaises de Bâle.

Cette conférence a lieu en français.

Cette manifestation est comprise dans le prix d'entrée au Musée.                     

Acheter un billet

Journée famille


Dimanche, 9 avril 2017
10-18h

Les ateliers dans le parc, dans le musée et dans nos murs permettent aux parents et à leurs enfants de se confronter par le biais de jeux et d'expérimentations aux œuvres et aux thèmes de l'exposition en cours.

Les visites guidées, les ateliers, les jeux à travers le musée ainsi que l'entrée sont gratuits pour les enfants, les jeunes et les jeunes adultes de moins de 25 ans.

Lire plus

 

 

 

Under the Influence of Claude, Vincent, Paul… and the others


Der Einfluss der impressionistischen Malerei auf das junge französische Kino

Die Film-Installation von Matthias Brunner ist für die Fondation Beyeler anlässlich der Ausstellung „Monet“ entstanden. Sie dauert 30 Minuten und ist von der Symphonie Nr. 4 von Arvo Pärt untermalt. 

Kaum eine Filmgattung ist so stark mit der bildenden Kunst verbunden, wie der impressionistische Film der 20er Jahre des letzten Jahrhunderts mit  dem Impressionismus der französischen Malerei.  Rein stilistisch betrachtet, wurden Filmpioniere und Regie-Ikonen wie Abel Gance, Jean Epstein, Germaine Dulac und Louis Delluc stark von der impressionistischen Malerei des 19. Jahrhunderts geprägt. Aber auch zahlreiche andere grosse Künstler wie Man Ray, der sich später einen grossen Namen bei den Surrealisten gemacht hat, oder Regisseure wie Jean Vigo und Jean Renoir, die zum Vertreter des poetischen Realismus gehörten, wurden in ihren frühen Werken vom französischen Impressionismus geprägt. So wurde der Impressionismus zur Eingangspforte für spätere, radikale Veränderungen der Filmsprache.

Wer die Farben der impressionistischen Malerei im noch jungen damaligen Kino vermisst, wird grosszügig entschädigt durch die raffinierte Filmtechnik, die sich durch schnelle Montagen, Zeitraffer, Unschärfen, Doppelbelichtungen, Lichtreflexionen, etc. auszeichnet. Der Dialog Malerei – Film – Malerei lässt sich vielleicht am Besten – bis zum heutigen Tag - beim Werk von Jean-Luc Godard nachvollziehen. In seinen Filmen wimmelt es an Zitaten aus der Malerei und Kunstgeschichte. 

Besonders erwähnenswert sind ausländische Regisseure wie Sergej Eisenstein und  G.V. Alexandrov, die in Frankreich «Romance sentimentale» drehten sowie ein weiterer Russe, Dimitri Kirsanoff, der in der Schweiz die legendäre französisch-schweizerische Co-Produktion „Rapt“ nach Ramuz drehte, wie auch Alberto Cavalcanti, der in Paris arbeitende, brasilianische Regisseur mit «Rien que les heures». Ihre Filme – alles französische Produktionen - stehen den französischen Regisseuren in kaum etwas nach und werden immer wieder mit dem französischen impressionistischen Film in Verbindung gebracht.

Die filmische Collage mit Ausschnitten aus 25 Filmen der 12 berühmtesten Regisseure, die damals in Frankreich für Furore sorgten, ist als eine Hommage an die impressionistische Malerei zu betrachten und an den impressionistischen Film, aus dem später das «Cinéma Pur», der abstrakte Film, sowie auch der Surrealismus und der poetische Realismus hervor gingen. 

In Gedenken an:
Jean Epstein; Man Ray; Abel Gance; Dimitri Kirsanoff; Louis Delluc; Sergej Eisenstein; Germaine Dulac; G.V. Alexandrov; Jean Renoir; Alberto Cavalcanti; Louis Feuillade; Jean Vigo


Mit besonderem Dank an:
Dr. h.c. Sam Keller, Dr. Ulf Küster, Prof. Dr. Gottfried Boehm, Dr. Pamela Kort, Christian Wirtz, Heinz Spoerli, Jürg Steinacher