Restauration

Le département « restauration » de la Fondation Beyeler

La restauration est l’art de préserver l’art. Le temps s’attaque impitoyablement aux œuvres d’art, les couleurs peuvent se modifier, les matériaux se dégrader. Une température ambiante et un taux d’humidité adéquats lors du stockage sont essentiels à une bonne conservation des œuvres d’art. Mais dans bien des cas, il faut faire appel aux compétences de restaurateurs pour préserver certaines œuvres majeures de notre patrimoine artistique. Depuis 2001, le département Restauration de la Fondation Beyeler emploie quatre personnes.

En tant que musée, la Fondation Beyeler a le devoir de préserver et de conserver durablement les œuvres d’art, afin qu’elles restent accessibles aux générations futures.

Le restaurateur est responsable d’un vaste champ d’activités. Les mesures de restauration comme le nettoyage, la consolidation et les retouches directes sur l’œuvre d’art exigent de grandes compétences scientifiques en même temps qu’un talent manuel peu commun. La conservation préventive, et donc durable, prend de plus en plus d’importance.

À quoi ressemble le quotidien d’un restaurateur à la Fondation Beyeler ?
Le contrôle visuel des œuvres constitue l’une des missions premières des restaurateurs. Toutes les informations optiques sont systématiquement consignées, ce qui permet de mettre au point des stratégies de conservation optimale pour chaque œuvre d’art, prise individuellement. Les éléments majeurs de son travail incluent ainsi la documentation écrite et iconographique, l’étude scientifique, l’entretien des œuvres d’art et la conservation des matériaux. Parmi ses autres activités majeures, il faut mentionner le travail de restauration d’œuvres extérieures, prêtées au musée, ainsi que l’accompagnement professionnel des œuvres appartenant à la Collection et qui sont prêtées à des musées du monde entier.

Ce champ d’activités présente une complexité et une diversité remarquables. Le département Restauration de la Fondation Beyeler s’appuie beaucoup sur le travail en réseau et sur l’interdisciplinarité. La collaboration avec des partenaires internationaux est essentielle à la réussite de ces projets.

Les restaurateurs au travail
Station