Introduction

Philippe Parreno 10.6. - 30.9.2012

Pour son exposition à la Fondation Beyeler, l'artiste français Philippe Parreno met en scène deux nouveaux films dans une chorégraphie de sons et d'images qui guide le visiteur à travers l'espace. Le premier film C.H.Z.Continuously Habitable Zones ») est lié à un territoire. Il donne une perspective sur un jardin noir construit au Portugal. Un paysage a produit un film et un film a produit un paysage. Le paysage est pérenne; il est ce que l'image rejette. Un deuxième film, Marilyn, est le portrait d'un fantôme, Marilyn Monroe. Le film l'invoque à travers une séance fantasmagorique dans la suite de l'hotel Waldorf Astoria de New York qu'elle occupa dans les années 50. Sa présence est reproduite par trois algorithmes: la caméra devient ses yeux, un ordinateur reconstruit la prosodie de sa voix et un robot recrée son écriture. La morte est incarnée en une image.

Artist Talk avec Philippe Parreno
Philippe Parreno

Hans Ulrich Obrist en conversation aved l'artiste Philippe Parreno - maintenant en ligne.

Interview avec Philippe Parreno
Partenaires pour cette exposition
Station