Introduction

Selbstbildnis (Detail), 1914, Huile sur toile, 43 x 39 cm, Museum zu Allerheiligen, Schaffhausen, Foto: Museum zu Allerheiligen, Schaffhausen
Landschaft bei Montana (Detail), 1915, Huile sur toile, 65 x 80 cm. Hilti Art Foundation, Schaan, Liechtenstein. Foto: Galerie Kornfeld, Bern
Thuner See mit Stockhornkette (Detail), um 1913, Huile sur toile, 59,5 x 89 cm, Privatsammlung, Foto: SIK-ISEA, Zürich
Genfer See mit Mont Blanc am frühen Morgen, 1918, Huile sur toile, 60 x 126 cm, Privatsammlung, Foto: Hulya Kolabas
Bildnis der toten Valentine Godé-Darel (Detail), 1915, Huile sur toile, 65,5 x 81 cm, Sammlung Rudolf Staechelin, Depositum im Kunstmuseum Basel
Blick in die Unendlichkeit, 1913/14-1916, Huile sur toile, 446 x 895 cm, Kunstmuseum Basel, Foto: © Kunstmuseum Basel, Martin P. Bühler
Ferdinand Hodler 27 janvier – 26 mai 2013

La Fondation Beyeler est le premier musée de Suisse à consacrer une vaste exposition à l’oeuvre tardive de Hodler. C’est en effet au cours de ses dernières années d’activité que la place majeure qu’il occupe dans l’art moderne est apparue clairement. Ferdinand Hodler, dont l’oeuvre a marqué comme celle de peu d’autres peintres l’image extérieure et intérieure de la Suisse, a également été l’un des plus grands représentants de la transition entre le XIXe siècle et l’époque moderne. L’exposition de la Fondation Beyeler, qui regroupe environ 80 oeuvres, se concentre sur des travaux des cinq dernières années de sa vie (1913–1918). À cette époque, cet artiste issu d’un milieu modeste n’a plus rien à prouver à personne : il a accédé à l’aisance et à la notoriété. Dans ses toiles, il reprend les grands thèmes de sa vie qu’il décline en séries et variations : son intérêt pour l’autoportrait, les légendaires représentations de l’univers des Alpes suisses, sa fascination pour les femmes et pour la mort. Ses oeuvres se font de plus en plus radicales, de plus en plus abstraites. Hodler devient le précurseur de la peinture moderne. Cette exposition a été réalisée en collaboration avec la Neue Galerie de New York. Les oeuvres prêtées proviennent de collections privées américaines et suisses réputées et de célèbres musées nationaux et internationaux. Les commissaires de cette exposition sont Ulf Küster (Fondation Beyeler) et Jill Lloyd (Neue Galerie).

TV-Spot
Tour par «FERDINAND HODLER» avec Ulf Küster, Commissaire
Echantillon auditif
Bergbach bei Champéry, 1916, Huile sur toile, 83 x 98 cm, Bündner Kunstmuseum, Chur, Photo : SIK-ISEA, Zürich
Station