Wassily Kandinsky

Wassily Kandinsky
Improvisation 10, 1910
Fuga (Fugue), 1914
Improvisation 10, 1910
Add to favorites 

Exposé actuellement à la  Fondation Beyeler

Wassily Kandinsky
Improvisation 10, 1910

Huile sur toile, 120 x 140 cm
Photo: Peter Schibli, Basel

Fuga (Fugue), 1914
Add to favorites 

Exposé actuellement à la  Fondation Beyeler

Wassily Kandinsky
Fuga (Fugue), 1914

Huile sur toile, 129,5 x 129,5 cm
Photo: Robert Bayer, Basel

Wassily Kandinsky

1866, Moscou – 1944, Neuilly-sur-Seine

Le peintre, graveur et théoricien d’art russe a quitté Moscou en 1896 pour Munich, bien décidé à devenir peintre. Il y rejoint l’avant-garde et fonde plusieurs associations d’artistes. En 1911, il participe avec Franz Marc à la rédaction de l’almanach «  Der Blaue Reiter » et organise l’exposition du même nom. Dans son œuvre, Kandinsky a parcouru toutes les étapes conduisant du Jugendstil et de l’art populaire à la peinture abstraite, en passant par l’impressionnisme et l’expressionnisme. Son traité « Du spirituel dans l’art » (1912) et sa contribution à l’écrit du Bauhaus « Point et ligne sur plan » (1926) se sont imposés comme les fondements théoriques de la peinture abstraite. Après une époque d’activité artistique et politique à Moscou de 1914 à 1921, il enseigne entre 1922 et 1933 au Bauhaus de Weimar, à Dessau et à Berlin. En 1924, il fonde avec Feininger, Jawlensky et Klee le groupe « Die Blaue Vier » — « Les Quatre bleus ». En 1933, après la fermeture du Bauhaus par les nazis, Kandinsky émigre en France et obtient la nationalité française en 1939. À Paris, il renonce à la rigueur abstraite et rationnelle de sa période du Bauhaus pour revenir à des formes ludiques et lyriques.

Station