Marc Chagall

Marc Chagall
La chambre jaune, 1911
Add to favorites 

Non exposé actuellement

Marc Chagall
La chambre jaune, 1911

Huile sur toile, 84,2 x 112 cm
Photo: Peter Schibli, Basel

Une chambre jaune : deux personnages, une vache, une table, une porte ouverte sur un village éclairé par la pleine lune. Sur la table, un samovar et trois timbales, dont l’une est dans l’ombre — peut-être une allusion à une troisième personne, absente. On dirait que Chagall, le grand poète de l’art moderne, nous raconte une histoire de sa patrie russe. Ce tableau a vu le jour à Paris, comme en témoignent ses couleurs éclatantes proches du fauvisme et la conception de l’espace qui évoque le cubisme. La naïveté apparente, l’aspect biscornu des personnages et des objets élucident cette conception spatiale, indépendamment de l’histoire représentée : c’est parce que la table a l’air de tomber du tableau qu’on découvre la stabilité fondamentale inhérente à cet objet.

Marc Chagall
Marc Chagall

1887 près de Vitebsk – 1985, Saint-Paul-de-Vence

Le peintre et graveur russo-français qui a fait ses études à Vitebsk et à Saint-Pétersbourg a trouvé ses principales inspirations artistiques à Paris, où il séjourne entre 1910 et 1914. Le fauvisme et le cubisme nourrissent sa peinture, qui prend pour thèmes le mysticisme juif, la vie paysanne russe et l’univers du cirque. Les couples d’amoureux, les animaux et les fleurs figurent parmi ses sujets de prédilection. Il associe en couleurs lumineuses et expressives des motifs symboliques pour constituer des univers picturaux oniriques. En plus de décors pour le Théâtre juif de Moscou en 1919, il a illustré des œuvres de Gogol, de La Fontaine ainsi que la Bible. Il a également conçu des vitraux et des céramiques.

Station