Luciano Fabro

Luciano Fabro
Crono, 1991
Add to favorites 

Non exposé actuellement

Luciano Fabro
Crono, 1991

Cronos
Trois éléments de marbre « Levanto », un élément de marbre blanc, 230 x 230 x 200 cm
Photo: Peter Schibli, Basel

Trois formes coniques de marbre sombre veiné de blanc, superposées et étayées par une quatrième en marbre blanc : malgré son caractère monumental, la sculpture de l’artiste italien Luciano Fabro possède une légèreté et une instabilité qui ne sont pas sans évoquer notre monde tectoniquement solide, mais dont l’équilibre est si précaire. Fabro se situe dans le courant artistique de l’« arte povera », dont les représentants créent des œuvres élémentaires, réduites à quelques signes, avec des matériaux simples. Le titre de l’œuvre fait allusion au titan Cronos qui, dans la mythologie grecque, a notamment séparé le ciel de la terre — origine même de l’art aux yeux de Fabro.

1936, Turin – 2007, Milan

Le sculpteur, créateur d’objets et peintre italien était autodidacte, comme Francis Bacon. Proche de l’Arte Povera, il crée à partir des années 1950 des installations  spatiales avec divers matériaux, très simples souvent, dont l’interaction dégage une force expressive poétique et qui s’inspirent de la nature, de la mythologie et de l’histoire. Fabro est également l’auteur de nombreux écrits sur la théorie artistique et a été représenté plusieurs fois à la documenta (1972, 1982, 1992).

Station